Découverte

 

 

CommunautéEmbaucheDécouverteLes Amis

 

Un lieu 
Liturgie 
Editions 
Accueil 
Hosties 
Boutique 
Nouvelles 
Créations 
Partages 
Informations 
Liens 

 

Tu t'interroges sur ton chemin de vie ?

Tu voudrais découvrir la vie monastique ?

 

Vient un moment dans l'existence où se pose la question d'un choix de vie. Parfois la question survient dans la première jeunesse, parfois bien plus tard. A chacun son chemin! Et le Saint Esprit a plutôt l'habitude de la diversité !

Peut-être te demandes-tu comment on devient moniale? comment peux-tu vérifier que là serait peut-être bien ton chemin de bonheur ?

Si tu veux,  viens tout simplement. Viens d'abord comme hôte, tu découvriras le lieu qui est nôtre, tu découvriras la liturgie qui est un élément important en notre vie. Et tu pourras si tu le souhaites rencontrer une sœur hôtelière, lui poser tes questions, demander quelques plus amples informations sur notre vie. Tu pourras voir avec elle comment cheminer, vivre un stage à l'accueil puis en communauté. viens et vois !

Si tu le souhaites, demande à la sœur hôtelière que l'une de nous t'accompagne, te présente la vie monastique bénédictine. Et si ensemble nous discernons qu'ici est ton chemin, tu pourras demander à entrer en notre communauté.

Les étapes de la formation:

Le postulat, temps de la découverte, de l'entrée progressive dans la vie monastique en notre communauté: vie de liturgie, de prière, de travail, vie fraternelle.
C'est le moment d'entrer simplement dans le rythme de vie de la communauté, dans une attitude d'accueil,d'attention à la Présence de Dieu. Attention à Dieu et aux autres, et non tension ! Attention tissée de sollicitude pour ce Dieu qui t'a choisie, qui se tient là près de toi, qui t'offre son amour et t'espère. Temps pour vivre simplement sous le regard de Dieu, en le découvrant présent, en la liturgie, au travail, en chacune de tes soeurs, en chaque hôte, en chaque instant du jour. Tu apprends à vivre non seulement pour Dieu mais surtout avec Dieu !
Le postulat dure entre 6 mois et un an. Au terme de celui-ci, si tu le souhaites, tu peux demander à commencer ton noviciat. Mais tu es aussi tout à fait libre de te retirer.
Le noviciat est un temps pour éprouver ta vocation, pour la vérifier. Pour commencer ton noviciat, au cours d'une petite célébration à l'oratoire de la communauté, tu reçois l'habit (c'est la vêture) et ton nom nouveau. Tu poursuis la formation en recevant au sein même du monastère quelques cours: liturgie, formation biblique et théologique, histoire et auteurs monastiques, régle de St Benoît, Pères de l'Eglise,... Tout au long du noviciat, tu es accompagnée par la maîtresse des novices et une petite équipe, toutes ont à cœur de t'initier à la vie monastique et de t'aider dans ton cheminement.
Le noviciat dure entre 2 ans et 2 ans et demi. Au terme de celui-ci, tu peux, si tu le souhaites, demander à prononcer tes premiers voeux. La communauté t'accueillera alors par un vote. C'est dans une reconnaissance mutuelle que tu pourras ainsi t'engager.
Les voeux temporaires t'engagent à vivre la vie monastique dans l'obéissance, la conversion et la stabilité, pour une durée de 3 ans. Durée qui peut être prolongée mais pas au delà de 9 ans. C'est un temps d'approfondissement, au cours duquel tu poursuis ta formation monastique, et ta participation à la vie de la communauté.
Ensuite vient le grand jour tant attendu où, entourée de ta communauté, de ta famille et de tes amis, tu pourras prononcer tes voeux solennels, qui t'engageront pour toujours au sein de notre communauté. Tu seras alors définitivement membre de notre communauté. Avec nous, tu chemineras de commencement en commencement, vers l'éternelle vie, que Dieu veut nous partager !
 
Sois bienvenue !
 

Petite foire aux questions:
 
* Y-a-t-il aujourd'hui des soeurs en cheminement au sein de la communauté ?
Oui, pour l'instant, Sr Marie-Gédéon a prononcé ses premiers voeux.
 
* Les sœurs ont parfois des noms originaux : sont-ils imposés ou la sœur choisit-elle son nom ?
Anciennement les noms étaient imposés, nos aînées ont connu ce temps. Aujourd’hui, le choix du nom se fait en concertation. La jeune qui va entrer au noviciat peut demander à garder son nom ou à en changer : mais rien n’est décidé sur un coup de tête, c’est dans une démarche de discernement avec la maîtresse des novices et la prieure que le choix est fait. Certaines ici ont conservé le prénom de leur baptême, d’autres ont reçu un nouveau nom lors de leur vêture. Recevoir un nouveau nom, c’est recevoir comme un nouveau départ, et placer celui-ci sous le patronage d’un saint qui inspire.
 
* Faut-il avoir fait des études pour entrer au monastère ?
Non, à la suite de saint Benoît, la vie bénédictine pose une seule condition à l'entrée au monastère: chercher vraiment Dieu, vouloir lui donner sa vie. Aucun diplôme n'est requis pour entrer, aucun diplôme n'est refusé non plus ! Chacune vient avec sa formation, ses compétences, et c'est dans la diversité de nos parcours antérieurs, que nous nous accueillons mutuellement.
 
* Y-a-t-il un âge minimum pour entrer au monastère ?
Non, pas vraiment, mais il est demandé à qui entre d'avoir une maturité humaine qui la rende apte à poser un choix de vie responsable. Ce serait trop tôt que de se présenter au monastère à 15 ans !
 
* Et un âge limite ?
Non plus, si le Seigneur appelle une personne, qui serions-nous pour lui dire: "non, tu es trop âgée". La seule question est de savoir si la personne est réellement disposée à entrer en vie monastique, à s'y donner à fond.
 
* Y-a-t-il des conditions prévues ?
Benoît demande au candidat à la vie monastique, s'il cherche vraiment Dieu ! C'est bien là la condition essentielle !
Il faut bien entendu être chrétienne, baptisée et confirmée. Cela ne veut pas dire, tout savoir de la foi chrétienne, mais être en chemin en cette foi, comme nous toutes. Le temps de cheminement, de discernement et le temps de formation permettront d'approfondir ta foi.
Il faut être d'état libre: célibataire ou veuve sans plus d'enfants à charge. Normal, non ? Si tu as des enfants, ta première mission est de les mener jusqu'à l'âge adulte où ils pourront alors prendre leur vie en main.
Enfin il faut un bon équilibre psychique. Si ton parcours de vie a été traversé d'épreuves qui t'ont blessée profondément, il est bon, avant d'envisager un engagement de vie, de prendre le temps de guérir de ces blessures.
 
* Comment peut-on savoir si on est fait pour la vie monastique?
Viens et vois. Des séjours à l'accueil et des stages en communauté te permettront un premier discernement. Au terme de celui-ci, tu pourras déjà voir un peu plus clair. Si tu le souhaites alors tu pourras demander à entrer. Le cheminement de la formation te donnera, tout en découvrant de l'intérieur la vie monastique, un long temps de discernement. Entre le début du postulat et les voeux définitifs, 5 ans et demi minimum te sont donnés ! Tout le temps de mûrir une décision, dans la prière et la réflexion. Et tout le temps pour la communauté de cheminer avec toi. Car c'est un engagement mutuel. C'est dans la reconnaissance mutuelle que s'opère le discernement.
 
* Si j'entre à Hurtebise, vais-je ensuite aller vivre dans un autre monastère ?
Normalement non. Le vœu de stabilité nous lie à notre communauté. Nous sommes appelées à y persévérer jusqu'au bout. Mais bien entendu il y a des exceptions, si une autre communauté a besoin d'aide, ou si c'est pour notre bien, nous pouvons être appelées à vivre dans un autre monastère.
 
* De quoi vit la communauté ?
Nous vivons du travail de nos mains et nous mettons tout en commun. Nous ne sommes ni salariées, ni subsidiées. Le vœu de conversion nous engage à vivre sobrement, dans le partage des ressources. Actuellement, nous avons divers travaux: la préparation d'hosties pour l'eucharistie, l'accueil des hôtes, l'animation de retraite, l'artisanat (carterie, broderie, peinture sur divers supports,...) et tous les travaux d'une vie ordinaire: cuisine, buanderie, jardinage, entretien extérieur et intérieur...
 
*.... tu as d'autres questions ? Pose-les nous, nous tâcherons d'y répondre au mieux.